Les armes spirituelles.

Les armes spirituelles.

« les armes spirituelles divine».
Que vous le voulez ou que vous ne le voulez pas, la vie chétienne est une vie de combat, Et pour combattre l’ennemi, vous avez bésoin les armes puissantes, celles de Dieu.
L’expression « toutes les armes de Dieu » vient d’Éphésiens 6.13-17 : « C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu afin de pouvoir résister dans le jour mauvais et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme : ayez autour de votre taille la vérité en guise de ceinture ; enfilez la cuirasse de la justice ; mettez comme chaussures à vos pieds le zèle pour annoncer l’Évangile de paix ; prenez en toute circonstance le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du mal ; faites aussi bon accueil au casque du salut et à l’épée de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu. »
Éphésiens 6.12 indique clairement que le conflit avec Satan est spirituel et que par conséquent, aucune arme matérielle n’est efficace contre lui et ses démons. Ce passage ne donne pas une liste précise des tactiques de Satan, mais il dit clairement que si nous suivons fidèlement ses instructions, nous tiendrons bon et nous aurons la victoire, quelle que soit sa stratégie.
Le premier élément de notre armure est la vérité (verset 14). C’est facile à comprendre, puisque Satan est appelé « le père du mensonge » ( Jean 8.44 : “Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge”). Le mensonge figure tout en haut de la liste des abominations aux yeux de Dieu : « la langue menteuse », par exemple, est l’une des choses « dont il a horreur » ( Proverbes 6.16-17 : “16 Il y a six choses que hait l’Eternel, Et même sept qu’il a en horreur; 17 Les yeux hautains, la langue menteuse, Les mains qui répandent le sang innocent”). Ce passage nous exhorte donc à nous revêtir de la vérité, pour notre sanctification et notre délivrance, mais aussi au bénéfice de ceux à qui nous témoignons.
Le verset 14 mentionne également la cuirasse de la justice. Une cuirasse était destinée à protéger les organes vitaux du guerrier contre des blessures qui seraient mortelles. Il ne s’agit pas ici de nos œuvres justes, mais de la justice de Christ, qui nous est imputée par Dieu et que nous recevons par la foi, laquelle protège nos cœurs contre les accusations et les assauts de Satan et notre être intérieur contre ses attaques.
Le verset 15 parle de la préparation des pieds pour le combat spirituel. Au cours d’une bataille, l’ennemi place parfois des obstacles dangereux sur la route des soldats qui avancent. L’idée est que nous devons pénétrer dans le territoire de Satan, conscients des pièges qui surviendront inévitablement, avec le message de grâce si essentiel pour gagner des âmes à Christ. Satan a dressé de nombreux obstacles sur notre route pour empêcher la propagation de l’évangile.
Le bouclier de la foi mentionné au verset 16 empêche Satan de semer le doute dans nos cœurs sur la fidélité de Dieu et sa Parole. Notre foi, que Christ « fait naître » et « mène à la perfection » (Hébreux 12.2), est comme un bouclier en or, précieux, solide et vital.
Le casque du salut au verset 17 protège notre tête, la partie la plus importante de notre corps. On pourrait dire que notre pensée a besoin d’être préservée. Car la tête est le siège de l’esprit, qui, une fois qu’il aura saisi la ferme espérance de la vie éternelle contenue dans l’Évangile, n’acceptera plus de fausses doctrines et ne cédera plus aux tentations de Satan. Par contre, quelqu’un qui n’est pas sauvé est bien incapable de résister aux assauts des fausses doctrines, parce qu’il n’a pas le casque du salut et que son esprit est incapable de discerner spirituellement le vrai du faux.
Le verset 17 donne lui-même le sens de l’épée de l’Esprit : c’est la Parole de Dieu. Alors que toutes les autres armes de Dieu sont défensives, l’épée de l’Esprit est la seule arme spirituelle offensive. Elle nous parle de la sainteté et de la puissance de la Parole de Dieu. C’est l’arme spirituelle la plus puissante qu’on puisse s’imaginer. Lors de sa tentation dans le désert, Jésus a vaincu Satan en lui répondant toujours par la Parole de Dieu. Quel privilège pour nous d’avoir cette même Parole à notre disposition !
Le verset 18 nous dit aussi de prier par l’Esprit (c’est-à-dire avec l’esprit de Christ, son cœur et ses priorités). Nous ne devons surtout pas négliger la prière, par laquelle nous puisons notre force spirituelle en Dieu. Sans la prière, sans une dépendance totale de Dieu, tous nos efforts dans le combat spirituel seraient vains et futiles. Dieu nous donne toutes ses armes, la vérité, la justice, l’Évangile, la foi, le salut, la Parole de Dieu et la prière, pour que nous puissions remporter la victoire spirituelle et sur les attaques et tentations de Satan.
Que Dieu vous bénisse et vous aide dans cette vie de combat au nom et par le sang de Jésus-Christ de nazareth tout en sachant que c’est Christ qui combat en vous et pour vous et que Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète.

Related posts

One thought on “Les armes spirituelles.

  1. Hi, this is a comment.
    To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
    Commenter avatars come from Gravatar.

Leave a Comment